Le plus beau tour du monde du monde

« Maman m’a dit
Cet homme a donné son nom à un pays et son prénom à un légume
C’est forcément quelqu’un de bien
»

Photo : collection privée (Hervé Maubian)

Un jour qu’elle observe le fond de l’eau avec son masque et son tuba, une petite fille fait une trouvaille extraordinaire. C’est la statue d’un grand homme nommé Christophe Colomb. Alors qu’il surplombait l’île et narguait son volcan depuis toujours, Christophe Colomb a été poussé au fond du port par les habitants en colère… La statue et l’enfant engagent une discussion animée, forcément politique.

Ce texte est issu du CECOI : une Commande Exceptionnelle de Courtes Œuvres Inventives, solos ou duos, à jouer dans des théâtres ou ailleurs. Passée à l’été 2020 à sept auteurs et autrices jeunesse par Très Tôt Théâtre, scène conventionnée jeunes publics à Quimper, la commande d’écriture se prolonge avec un réseau de compagnies et de théâtres du Finistère. Les sept courts textes sur le thème de la mer verront le jour devant les enfants au fil de la saison. Le plus beau tour du monde du monde dure environ 20 minutes et est destiné aux 9-12 ans.

Le plus beau tour du monde du monde est publié aux éditions Locus Solus, dans le collectif CECOI la mer (2021), aux côtés de textes de Fabien Arca, Sarah Carré, Mike Kenny traduit par Séverine Magois, Sophie Merceron, Karin Serres et Sabine Tamisier.