Daydreaming

« Celui d’ailleurs : D’où est-ce que tu viens ?
Celle d’ici : De nulle part
Celui d’ailleurs : D’où est-ce que tu viens ?
Celle d’ici : Je viens d’ici
Celui d’ailleurs : Ici c’est nulle part ? »

Euphorbia tirucalli. Source Wikimedia Commons

Celle d’ici et Celui d’ailleurs rêvent éveillés. En présence l’un de l’autre, ils engagent un dialogue et une réflexion sur l’identité. Ils débattent sur le sentiment d’être étranger ou d’appartenir à quelque part, sur ce que les voyages déplacent en nous. Ces questions s’accompagnent d’une réflexion sur le langage et les langages et leur capacité à recouvrir le réel. Le texte navigue entre français et kinyarwanda, langue employée par « une voix » (divine ?), qui intervient à plusieurs reprises pour essayer de nommer le monde. En s’efforçant de mettre des mots ensemble sur ce qui les entoure et ce qu’ils sont, le duo de personnages en vient à se poser la question de l’altérité.

Cette pièce de théâtre a fait l’objet d’une commande de Jeremy Delaunay et Audrey Even, compagnie À corps perdus (Rennes). Elle a été en partie écrite en résidence au Rwanda à l’automne 2018 sur l’invitation de la compagnie, qui y menait son projet À quoi rêves-tu ?.
Première rencontre avec le public pour ce texte sous la forme d’une lecture le 20 novembre 2019 à 19h, galerie du lavoir de la Paillette à Rennes. Avant la création !