La carte des routes et des royaumes

Carte de Piri Reis

Afin de connaître les moindres recoins du monde et d’en recenser les richesses, une famille royale autocratique envoie des émissaires pour cartographier l’ensemble de son territoire. Ils ont pour mission d’arpenter toutes les routes en procédant de gré ou de force à des relevés exhaustifs.
S’installant dans un village éloigné, une équipe de cartographes est forcée d’entrer en contact avec les habitants et des liens se tissent au fil du temps. Citoyens comme émissaires finissent par comprendre qu’ils sont soumis à la même autorité tyrannique. Pour résister, une idée germe : faut-il falsifier la carte des routes et des royaumes ?
Cette pièce à la distribution modulable pour des acteurs ou actrices en herbe offre une réflexion philosophique et politique sur l’exercice du pouvoir, la soif de liberté des peuples, le despotisme et la désobéissance, dans une langue poétique et hors du temps.
(éditions Théâtrales)

Une commande du théâtre du Pélican, centre de création et d’éducation artistique pour l’adolescence et la jeunesse. Dans le cadre du cycle « Jeunesse et philosophie » auquel neuf auteurs et autrices prennent part en 2017-2020.
Une première version du texte, plus courte, a été créée en 2018 par le théâtre du Pélican à Clermont-Ferrand dans une mise en scène de Jean-Claude Gal et Marielle Coubaillon, avec plus de 30 adolescent·es de toute l’Auvergne au plateau, ainsi que des étudiant·es d’ici ou d’ailleurs, de jeunes migrant·es…

L’écriture de la pièce a été accompagnée par le collectif À mots découverts et elle figure dans sa « sélection officielle » pour 2019-2020 :

« Une fable chorale et poétique hors du temps, écrite à la manière des manuscrits enluminés, pour raconter l’éternelle instrumentalisation des peuples et notre soif de liberté ».

Quelques projets de mise en scène bousculés par la pandémie :
Mise en scène au printemps 2020 par Filippo De Dominicis à l’occasion de La cour aux ados avec le conservatoire de l’Aveyron à Rodez.
Mise en scène au printemps 2020 par Flora Diguet et Gaël Le Guillou-Castel à l’occasion du Festival des créations amateures, théâtre du Cercle à Rennes.
Projet de création et médiation interculturelle avec une troupe d’acteurs et actrices non-professionnel·les avec ou sans handicap visuel, par Nolwenn Le Tallec, Rouge Cheyenne et les Ateliers du Monde à Toulouse, jusqu’en 2021.